Quel est votre rapport à l'alimentation? Depuis toute petite je lutte contre mes rondeurs, mon poids et l'image que me renvoie le miroir. Je suis de celles qui prennent très vite du ventre… J'ai toujours détesté mon ventre. Pendant plus de 10 ans j'ai fait le yoyo comme on dit. Je ne compte plus les années de frustrations liées à mon alimentation. Aliments interdits, comptage des calories, privation, crises d'hyperphagie, crise d'anorexie… J'en avais perdu mon bon sens. Celui de l'alimentation intuitive. Celui de manger naturellement, sans se prendre la tête. Parce que manger, dans le sens de me nourrir - donner à mon corps ce dont il a besoin, ni plus, ni moins - devrait être facile. Au lieu de ça, c'était devenu une bête noire. Avec ma prépa marathon et l'arrêt du HIIT, j'ai pris quelques kilos dont j'ai cherché à me débarrasser ces derniers mois. J'ai commencé par faire attention à ce que je mangeais. Me disant que mes meals preps m'aideraient à garder le contrôle. Et pourtant, ces kilos s'accrochaient… C'est frustrant de faire attention et ne pas voir de résultats ! Et puis j'ai passé Noël en France en famille. Pas de meal prep, des chocolats presque tous les jours, de l'alcool, beaucoup de pain et fromages, un tout petit peu de sport, du grignotage à disposition toute la journée… et pourtant là j'ai perdu du poids ! Et vous savez pourquoi ? Car j'ai écouté ma faim. Et c'est de ça dont je veux vous parler ! A mon retour de vacances, j'ai voulu faire une détox pour éliminer les toxines et faire une sorte de reset dans mon corps pour repartir avec un corps sain en 2020. Le hic c'est que le programme donne des repas. Tous les repas sont planifiés. Et forcément, ça demande de contrôler son alimentation. Et dès la 1ère semaine j'ai senti que je retombais dans mes travers. Et je sentais que je reprenais du poids. Donc j'ai préféré arrêter tout de suite. Je suis donc retournée à une alimentation intuitive. Et, oui, j'ai reperdu presque tout de suite. Je suis de retour à un corps qui me plait. Naturellement. Sans me priver. Sans frustration. En mangeant presque tous les jours des cookies, brownies et autres gâteaux que je cuisine moi-même. Suite en commentaire

Quel est votre rapport à l'alimentation? Depuis toute petite je lutte contre mes rondeurs, mon poids et l'image que me renvoie le miroir. Je suis de celles qui prennent très vite du ventre… J'ai toujours détesté mon ventre. Pendant plus de 10 ans j'ai fait le yoyo comme on dit. Je ne compte plus les années de frustrations liées à mon alimentation. Aliments interdits, comptage des calories, privation, crises d'hyperphagie, crise d'anorexie… J'en avais perdu mon bon sens. Celui de l'alimentation intuitive. Celui de manger naturellement, sans se prendre la tête. Parce que manger, dans le sens de me nourrir - donner à mon corps ce dont il a besoin, ni plus, ni moins - devrait être facile. Au lieu de ça, c'était devenu une bête noire. Avec ma prépa marathon et l'arrêt du HIIT, j'ai pris quelques kilos dont j'ai cherché à me débarrasser ces derniers mois. J'ai commencé par faire attention à ce que je mangeais. Me disant que mes meals preps m'aideraient à garder le contrôle. Et pourtant, ces kilos s'accrochaient… C'est frustrant de faire attention et ne pas voir de résultats ! Et puis j'ai passé Noël en France en famille. Pas de meal prep, des chocolats presque tous les jours, de l'alcool, beaucoup de pain et fromages, un tout petit peu de sport, du grignotage à disposition toute la journée… et pourtant là j'ai perdu du poids ! Et vous savez pourquoi ? Car j'ai écouté ma faim. Et c'est de ça dont je veux vous parler ! A mon retour de vacances, j'ai voulu faire une détox pour éliminer les toxines et faire une sorte de reset dans mon corps pour repartir avec un corps sain en 2020. Le hic c'est que le programme donne des repas. Tous les repas sont planifiés. Et forcément, ça demande de contrôler son alimentation. Et dès la 1ère semaine j'ai senti que je retombais dans mes travers. Et je sentais que je reprenais du poids. Donc j'ai préféré arrêter tout de suite. Je suis donc retournée à une alimentation intuitive. Et, oui, j'ai reperdu presque tout de suite. Je suis de retour à un corps qui me plait. Naturellement. Sans me priver. Sans frustration. En mangeant presque tous les jours des cookies, brownies et autres gâteaux que je cuisine moi-même. Suite en commentaire

21 Comments

FEATURED